Après des études universitaires et une formation de comédien à l’École Claude Mathieu, Côme de Bellescize se consacre à l’écriture et à la mise en scène. Il crée alors la compagnie du Théâtre du Fracas avec Vincent Joncquez. 

​Entre 2004 et 2007, il écrit et met en scène Les Errants qui reçoit le Prix Paris jeunes talents 2005 et se produit deux fois dans le festival off d’Avignon. En 2008, il crée Les Enfants du soleil de Maxime Gorki au Théâtre de l’Ouest Parisien à Boulogne Billancourt, repris ensuite au Théâtre 13 à Paris.  Il met en scène pour le jeune public Ah ! Annabelle… de Catherine Anne au Théâtre Nanterre-Amandiers, avec la compagnie les Palabreuses.

En 2012, il écrit et met en scène Amédée au Théâtre de la Tempête à Paris, nommé dans la catégorie « meilleur auteur » pour le Prix Beaumarchais du Figaro. Après ce spectacle qui sera repris au Théâtre 13 puis au festival d’Avignon off, il entame une collaboration avec deux théâtres qui le soutiennent constamment depuis : le Théâtre de Rungis et le Théâtre de l’Éphémère au Mans; En 2014, il reçoit une commande des Théâtrales Charles Dullin pour laquelle il reste trois mois en résidence dans le Val de Marne (Champigny sur Marne, le Kremlin Bicêtre, Orly et Rungis) et écrit Laisse la jeunesse tranquille à partir d’interviews de femmes et d’hommes de 18 à 25 ans..

​​Comédien (formé à l’école Claude Mathieu), il a été pendant deux ans administrateur-programmateur le Théâtre de l’Opprimé. Il co-dirige la compagnie depuis sa création en 2004 et porte une double casquette d'administrateur et de collaborateur artistique.

 

Sur scène, il joue Roberto Zucco, Les Errants, Les Enfants du soleil et Amédée sous la direction de Côme de Bellescize.

Il joue également sous la direction d’Alexis Michalick (Le Cercle des illusionnistes), David GÉRY (Le Legs / Les Acteurs de bonnes foi),  Jean-Claude Sachot (Comme il  vous plaira), Iris Aguettant (Thomas more, l’Alouette), Delphine Lalizout (L’Hôtel du libre échange), Jean-Denis Monory (Le Baron de la crasse), le Bobine Théâtre (Kids)…

LES FONDATEURS

CÔME DE BELLESCIZE

Auteur et Metteur en scène

Depuis 2016, Côme de Bellescize est auteur en résidence au Théâtre de Rungis, où il mène divers ateliers d’écriture autour de ses textes en cours.

Il est actuellement en cours d’écriture d’une commande du Théâtre de l’Éphémère au Mans dont la création aura lieu en mars 2018. Ce texte sera écrit à partir d’une résidence menée au Mans avec Didier Lastère, acteur qui en sera l’interprète.

Ses dernières créations au théâtre sont Eugénie en 2015/16, et Soyez vous-même au en 2017, deux spectacles produits et soutenus par Le Théâtre de Rungis et le Théâtre de l’Éphémère, joués ensuite au Théâtre du Rond Point et au Théâtre de Belleville à Paris.

 

A l’Opéra, en août 2012, il met en scène Jeanne d’Arc au bûcher (Honegger/Claudel) au Festival Saito Kinen Matsumoto (Japon), avec Kazuki Yamada à la baguette et sous la direction de Seiji Ozawa. Dans le cadre de l’Académie européenne de musique du festival d’Aix en Provence, il met ensuite en scène Viardot, la liberté  puis en juin 2014, La Scala di Setta de Rossini.

En 2015, sa production de Jeanne au Bûcher est reprise avec Marion Cotillard dans le rôle titre, en France, à la Nouvelle Philharmonie avec Kazuki Yamada et l’Orchestre de Paris, puis à New-York, au Lincoln Center, avec Alan Gilbert et le New-York Philharmonic. Il met aussi en scène Béatrice et Bénédict de Berlioz, dirigé par Seiji Ozawa au Festival Saito-Kinen Matsumoto (Japon), en août 2015.

 

VINCENT JONCQUEZ

Administrateur / Collaborateur artistique.

À la télévision, il a joué dans plusieurs téléfilms ou séries, dont Résistances (réal. Miguel Courtois et David Delrieux  - TF1), Le Général du Roi (réal. Nina Companeez  - France 3), Diane femme flic (réal. Nicolas Herdt - TF1), Terre de lumière (réal. Stéphane KURC  - France 2), Histoire d’une fille de ferme, (Denis Malleval  - série Maupassant France 2). Il reçoit en 2014 le prix d’interprétation masculine du 40ème Filmets Film Festival pour son rôle dans Sans voix réalisé par Alexandre Mermaz.

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus